Retour au menu : Périple 2018 Ouest et Nord-Ouest des États-Unis  |   Retour Accueil
 

Voici la dernière page de notre périple 2018
"Ouest et Nord-Ouest des États-Unis"

Dakota du Sud

Rushmore, Badlands et plus


Toute bonne chose ayant une fin, dans notre périple 2018 "Ouest et Nord-Ouest des É-U", l'État du Dakota du Sud devient notre dernière destination documentée. C'est aussi le dernier territoire considéré comme faisant partie du Nord-Ouest.

Le Dakota du Sud est un grand état peu peuplé, soit environ 815 000 habitants. Ses voisins sont à l'ouest le Wyoming et le Montana, au nord le Dakota du Nord, à l'est le Minnesota et l'Iowa et au sud le Nebraska. L'état est coupé en deux par la rivière Missouri. À l'est se trouve la plupart des habitants et les exploitations agricoles tandis qu'à l'ouest prédominent l'élevage et le tourisme. C'est dans l'ouest que se trouvent le Mont Rushmore et les Badlands, deux destinations touristiques courues.
 


Photo : Myr, 2 août 2018
Le Mont Rushmore symbolise le Dakota du Sud. Le surnom officiel de l'état est "The Rushmore State" et le Mont Rushmore sert d'image de fond sur les plaques d'immatriculation des autos. 
 
 

Nos derniers objectifs touristiques ont été bien sûr le Mont Rushmore et le parc national des Badlands. Mais nous présentons aussi quelques lieux d'intérêt historique tels que Belle Fourche, Deadwood, ville de Wild Bill Hickok, et la région de Pierre, capitale de l'état sur le Missouri, où sont passés les fils de Pierre de La Vérendrye.
 

BELLE FOURCHE
Juste au nord des Black Hills

La petite ville de Belle Fourche est la première que nous rencontrons en quittant le Montana. Elle a été nommée par des explorateurs de Nouvelle-France. C'était un point de rencontre pour la traite des fourrures. Plus tard, plusieurs fermiers et éleveurs s'y établirent dans ses vallées fertiles.



Photo : Myr, 1er août 2018
Depuis l'admission en 1959 de l'Alaska et d'Hawaii comme états à part entière des États-Unis, Belle-Fourche est devenue le nouveau centre géographique du pays. Auparavant, ce centre était localisé à Smith Center au Kansas. Le parc de cette photo affirme fièrement cet état de fait.
 


Photo : Myr, 1er août 2018
Petite maison authentique des premiers pionniers de l'Ouest de la région de Belle Fourche, datant de 1876. On appelle ces pionniers "Early Day Frontiermen". 
 

DEADWOOD
Au coeur des Black Hills

"Il n'y a pas de loi à Deadwood...", c'était l'ouverture d'une série télévisée. Fondée illégalement sur des terres amérindiennes dans les années 1870, la ville connut un rapide essor avec la découverte d'or dans les environs. Deadwood a alors attiré son lot de tricheurs, de hors-la-loi et de proxénètes. Son histoire revit dans ses musées et ses bâtiments d'époque restaurés grâce à l'argent des salles de jeux.

La ville voue une dévotion à Wild Bill Hickok, compagnon de route de Calamity Jane, qui fut abattu à Deadwood en 1876, alors qu'il jouait au pocker.



Photo : Myr, 1er août 2018
Hôtel historique Franklin sur Historic Main Street, de style victorien, opère depuis 1903 à Deadwood.
 


Montage-photos :
Myr, 1er août 2018
Le Old Style Saloon No. 10 de Deadwood est célèbre comme étant l'endroit où fut assassiné la légende américaine Wild Bill Hickok. Il y jouait alors au pocker, c'était le 2 août 1876. La sculpture de Wild Bill au centre de la ville.
 


Montage-photos : Myr, 1er août 2018
Chaque année, un grand rassemblement nord-américain de motards a lieu à Sturgis, en Dakota du Sud. La petite ville de 6 300 habitants passe alors à 500 000 personnes en l'espace d'une fin de semaine. Nous sommes arrivés dans cette région exactement deux jours avant l'événement. Mais déjà, de nombreux motards et leurs rutilantes motos circulaient partout dans la région des Black Hills. La petite ville de Deadwood était envahie.

Voici les motos de Deadwood selon Myr.
 


Montage-photos :
Clo, 1er août 2018
Et voici les motos de Deadwood selon Clo.
 


Photo :
Myr, 1er août 2018
Dans une boutique de Deadwood, vendant de tout y compris des vêtements, un certain client de crème glacée...
 

MONT RUSHMORE
Au coeur des Black Hills

Le Mémorial national du Mont Rushmore est essentiellement une sculpture géante de granite de quatre présidents américains. Cette œuvre a été réalisée par Gutzon Borglum et 400 ouvriers, entre 1927 et 1941.

De gauche à droite, George Washington, Thomas Jefferson, Theodore Roosevelt et Abraham Lincoln. Ce sont, selon les concepteurs, les présidents les plus marquants de l'histoire américaine.

C'est devenu un lieu très fréquenté par des touristes du monde entier (y compris du Québec).




Photo : Myr, 2 août 2018
À l'entrée du monument, des colonnades présentant les 50 états des É-U, et l'un de vos nomades, oh non, qui tourne le dos!!!
 


Photo :
Myr, 2 août 2018
Le concepteur et sculpteur en chef de Rushmore : Gutzon Borglum. Buste réalisé par son fils Lincoln Borglum.
 


Photo :
Myr, 2 août 2018
Touristes de partout.
 


Montage-photos : Myr et Clo, 2 août 2018
Les présidents sous différents angles.
 


Montage-photos :
Clo, 2 août 2018
Gros plans de chacun.
 


Photo :
Clo, 2 août 2018
En quittant le Mémorial, nous avons pris la route 244, et surprise! George Washington vu de profil en prime!
 

CRAZY HORSE MEMORIAL
Au coeur des Black Hills
 

Toujours en cours, ce mémorial de 172 mètres de haut représentera un jour le chef Sioux Crazy Horse sur son cheval. La sculpture a été commencée en 1948 par Korczak Ziolkowski, ayant travaillé sous la conduite de G. Borglum au Mont Rushmore. Ce doit être à terme le pendant amérindien du Mont Rushmore. Personne ne peut prédire quand la sculpture sera achevée, le visage ayant été inauguré en 1998, soit 16 ans après la mort du sculpteur.

 


Photo :
Clo, 2 août 2018
La sculpture vue de loin. Nous n'avons pu nous approcher, la navette ayant été arrêtée à cause d'orages électriques qui approchaient :-(
 

PARC NATIONAL DES BADLANDS

Le parc est situé dans le sud-ouest du Dakota du Sud. Le nom des Badlands vient des trappeurs de la Nouvelle-France et des Sioux Lakota qui ont décrit les flèches en dents de scie et les buttes érodées comme des "mauvaises terres" (bad lands). Cette terre a été formée au cours des âges par des dépôts sédimentaires, ayant pris différentes formes et différentes couleurs, de tons rouges et rosés.

 


Photo : Clo, 3 août 2018
Crêtes aperçues du Centre des visiteurs du parc.
 


Photo : Myr, 3 août 2018
Paysage époustouflant des Badlands.



Photo :
Clo, 3 août 2018
Sédiments multicolores.
 


Photo : Myr, 3 août 2018
Collines ondulées aux tons de jaunes, de rouges et de rosés.

 


Montage-photos : Myr et Clo, 3 août 2018
Vos nomades explorant les Badlands.



Photo :
Clo, 3 août 2018
Jeu de couleurs.
 


Photo : Myr, 3 août 2018
Les couches sédimentaires très visibles... et colorées.
 

RÉGION DE PIERRE, LA CAPITALE

Au bord du Missouri, affluent le plus important du fleuve Mississippi, on retrouve Pierre, la capitale du Dakota du Sud. Au premier abord, Pierre semble petite (14 000 habitants) pour agir comme capitale.

À proximité, Fort-Pierre est riche en événements historiques. En 1742, les fils de Pierre de La Vérendrye, François et Louis-Joseph, y sont passés et y ont affirmé la possession française de cette région en y érigeant une plaque de plomb. Elle a été découverte en 1913 par des élèves de Fort-Pierre.
 


Photo : Clo, 4 août 2018
Au monument La Vérendrye, votre nomade Myr méditant sur les lieux où la plaque de plomb des fils La Vérendrye fut découverte. À l'arrière plan, on aperçoit la majestueuse rivière Missouri.
 


Photo : Clo, 4 août 2018
Le drapeau de la Nouvelle-France déployé sur le lieu du monument.


 

CE N'EST QU'UN AU REVOIR...

 


Les nomades photographes et touristes Myr et Clo, 17 août 2018


À un de ces quatre... périples !

 


 


Retour au menu : Périple 2018 Ouest et Nord-Ouest des États-Unis  |   Retour Accueil