Retour au menu : Périple 2017 Côte-Nord, Labrador, Terre-Neuve, Maritimes  |   Retour Accueil
 

Nouvelle-Écosse continentale -
Ouest et Nord

 

LE VILLAGE HISTORIQUE ACADIEN
DE LA NOUVELLE-ÉCOSSE


Acadie

Ce village historique est situé à Pubnico Ouest Le Bas, dans la région de Par-en-Bas (Argyle) complètement à l'ouest de la N-É. On y présente des maisons et des bâtiments de métier du début des années 1900, avec animation par des Acadiens et Acadiennes fort sympathiques.

 


Photo : Clo, 7 septembre 2017
 Maisons acadiennes aménagées comme à l'époque, où se déroulent des activités de cuisine et où on peut jaser avec des personnages à l'accent agréable et aux expressions bien typiques de l'Acadie.

 


Montage-photos : Myr et Clo, 7 septembre 2017
Les artisans du village. Le forgeron qui nous a fabriqué un clou à l'ancienne façon, avec nos initiales gravées sur sa tête. Le batelier et le pêcheur.
 


Photo : Myr, 7 septembre 2017
Un doris acadien fabriqué au village par le batelier et amarré dans l'anse près du village.

 


Photo : Myr, 7 septembre 2017
Plat de râpure au poulet servi à la cafétéria du village.
Il s'agit d'un met typiquement acadien de la Nouvelle-Écosse, à base de pommes de terre râpées, de morceaux et de bouillon de poulet. On le sert aussi au boeuf et aux coques. Il est servi avec du beurre et de la mélasse.


 

LA BAIE SAINTE-MARIE


Acadie

En remontant la côte ouest de la Nouvelle-Écosse, on parvient à une longue baie, la Baie Sainte-Marie, mesurant 55 km du sud au nord et 16 km d'est en ouest. C'est une région acadienne d'environ 9000 personnes. Nous y avons séjourné trois jours tout près du village de Pointe-de-l'Église.



Photo : Clo, 8 septembre 2017
L'église Sainte-Marie, au coeur du village de Pointe-de-l'Église. Il y est déclaré qu'il s'agit de la plus grande et la plus haute église en bois en Amérique du Nord.
À Pointe-de-l'Église se trouve l'Université Sainte-Anne, la seule université de langue française en Nouvelle-Écosse.




Montage-photos : Myr et Clo, 7 et 9 septembre 2017
Au terrain de camping Belle Baie à Pointe-de-l'Église.
Nous étions juste au bord de la mer. À marée haute avec le vent, Bon Temps Roulé recevait des gouttelettes d'eau salée. À remarquer les marées très prononcées puisqu'on se situe au début du bras de mer de la Baie de Fundy réputées pour ses grandes marées.


 

LA PEINTRE NÉO-ÉCOSSAISE MAUD LEWIS

 


Montage-photos : Clo, 8 septembre 2017
À Marshalltown près de Digby, le site commémoratif consacré à Maud Lewis.

 Elle a connu une réputation mondiale comme peintre folklorique et ce, malgré une sévère maladie dégénérative inflammatoire, la polyarthrite rhumatoïde. Elle a commencé à peindre après son mariage dans la petite maison conjugale. La maison originale, dont tous les murs sont couverts de ses peintures, a été déplacée au musée des beaux-arts de la N-É. La maisonnette reproduite sur le site correspond aux dimensions exactes et à l'emplacement d'origine.

Le film Maudie, sorti en 2016, relate de belle façon sa vie; il a remporté le prix du public (Grand Prix Hydro-Québec) au Festival du cinéma international d'Abitibi-Témiscamingue en novembre 2016.


 

SITES DE LA NOUVELLE-FRANCE ET DES ORIGINES DE L'ACADIE
EN NOUVELLE-ÉCOSSE


Nouvelle-France

La vallée de l'Annapolis, côtés sud et sud-est de la Baie de Fundy, est la région qui a été témoin de l'arrivée des premiers Français, dont ceux qui s'y sont établis sont devenus par la suite les Acadiens. Nous avons visité le Fort-Anne, l'Habitation Port-Royal et le lieu historique de Grand-Pré.

 

Photo : Clo, 10 septembre 2017
À Annapolis Royal, le Fort-Anne dont le premier fort a été construit en 1636 par les Français. Il faisait partie des défenses de Port-Royal, nouvelle capitale alors de l'Acadie. Il a changé de nombreuses fois de mains entre les Anglais et les Français, au gré des guerres et des traités.

 


Photo : Myr, 10 septembre 2017
Poste de traite reconstruit de l'habitation Port-Royal.
Port-Royal, fondée en 1605 par Samuel de Champlain, fut la capitale de l'Acadie jusqu'en 1710.
 


Photo : Myr, 11 septembre 2017
Statue d'Évangéline au site historique de Grand-Pré.
Fondé en 1682, Grand-Pré est devenu le grenier et la principale ville de l'Acadie. Il a été victime de la lutte entre Français et Anglais pour la conquête de l'Amérique du Nord. La population acadienne a été déportée par les Britanniques en 1755 et c'est à Grand-Pré que cette histoire d'horreur s'est jouée la plus intensément.



 

LES GRANDES MARÉES DE LA BAIE DE FUNDY

 


Montage-photos : Myr et Clo, 11 et 12 septembre 2017
À Burntcoat Head, on est témoin des marées les plus hautes au monde. Ce montage démontre que les images valent mille mots... La différence entre la marée haute et la marée basse atteint 16 mètres (ou 53 pieds) lors des grandes marées.
 


Photo : Clo, 12 septembre 2017
Myriam au point le plus bas de la marée à Burntcoat Head.
Elle marche donc sur le fond de l'océan, à environ une quinzaine de mètres sous le niveau de la mer.
 

Photo : Myr, 12 septembre 2017
La rivière Shubenacadie à South Maitland.
La force de la montée de la marée inverse le courant de la rivière et crée d'énormes vagues. Les zodiacs, avec touristes à leur bord, s'en donnent à coeur joie.

 


Photo : Clo, 13 septembre 2017
À Spencer Island, un bateau de pêche se retrouve en cale sèche à marée basse :(
 


Photo : Clo, 12 septembre 2017
Le retrait rapide de la mer à marée basse surprend parfois crustacés et poissons à Burntcoat Head.

 


 


Retour au menu : Périple 2017 Côte-Nord, Labrador, Terre-Neuve, Maritimes  |   Retour Accueil