Retour au menu : Périple 2017 Côte-Nord, Labrador, Terre-Neuve, Maritimes  |   Retour Accueil
 

Nouvelle-Écosse continentale -
Sud

 


Photo : Clo, 31 août 2017
 À Sherbrooke, Nouvelle-Écosse, une rue du "Sherbrooke Village".
25 bâtiments authentiques, déplacés pour la plupart, présentant de façon dynamique la vie au 19e siècle, avec figurants en costume d'époque.

 


Photo : Clo, 31 août 2017
Petit point dans une maison d'époque au "Sherbrooke Village".
Trouvez l'erreur.
 


Photo : Myr, 2 septembre 2017
Halifax, la capitale de la Nouvelle-Écosse :
Une vue du centre-ville avec le bâtiment de la cloche "Town Clock" à l'avant-plan (datant de 1803).

 


Photo : Clo, 2 septembre 2017
Halifax : Une vue du port d'Halifax donnant directement sur l'océan Atlantique.

 


Photo : Myr, 2 septembre 2017
Halifax : Multi-styles et contrastes au centre-ville.

 


Photo : Clo, 2 septembre 2017
Halifax : Fillette se croyant seule au piano de rue.
 


Photo : Myr, 3 septembre 2017
On part en kayak dans la baie à Chester.
 


Photo : Clo, 4 septembre 2017
Vieille ville de Lunenburg, site du patrimoine mondial de l'UNESCO :
Une maison colorée typique de la vieille ville avec ses lucarnes originales dont le style se nomme "Lunenburg Bump".
Fondée en 1753, la vieille ville est un bel exemple d'un établissement colonial britannique planifié.
 


Photo : Myr, 4 septembre 2017
Lunenburg : Son port, ses voiliers et ses bâtiments colorés.
Y est amarrée la goélette Bluenose II, réplique de l'originale et célèbre Bluenose ayant fait naufrage dans les Caraïbes en 1946.
 

Photo : Myr, 4 septembre 2017
Marche sur la plage au Parc provincial Rissers Beach, à Petite-Rivière.

 


Photo : Clo, 6 septembre 2017
À l'Île Cap-de-Sable, le point le plus au sud de la Nouvelle-Écosse. Encore une fois au boutte du boutte.
Rochers à marée basse dans une ambiance de brouillard.

 


Photo : Myr, 6 septembre 2017
La forêt inondée de la plage "The Hawk Beach" à l'Île Cap-de-Sable. Ces anciens troncs d'arbre pourraient être âgés d'environ 1500 ans. Au fil du temps, ils ont été couverts par le sable, dû aux changements du niveau de la mer et à l'érosion. Certains troncs ont encore leurs racines dans leur sol d'origine et se conservent grâce à l'eau salée. On peut les apercevoir seulement à marée basse.
 


Photo : Myr et Clo, 6 septembre 2017
Chers visiteurs et visiteuses,
les nomades vous saluent du point de plus au sud de la Nouvelle-Écosse.

 


 


Retour au menu : Périple 2017 Côte-Nord, Labrador, Terre-Neuve, Maritimes  |   Retour Accueil