Retour au menu : Périple 2017 Côte-Nord, Labrador, Terre-Neuve, Maritimes  |   Retour Accueil
 

Nouvelle-Écosse - Île du Cap-Breton

 


Photo : Myr, 23 août 2017
 À Meat Cove, complètement au nord de l'Île du Cap-Breton, encore au boutte du boutte.

 


Photo : Clo, 23 août 2017
Monsieur Inoukshouk et Madame sur la plage de galets de Meat Cove.
 


Photo : Myr, 23 août 2017
Fillettes et pitou, Meat Cove.

 


Photo : Myr, 24 août 2017
L'une des vues impressionnantes de la piste Cabot, que tout le monde appelle Cabot Trail. Elle fait une boucle de 300 km autour de la pointe nord de l'île. La partie nord de la route traverse le parc national des Hautes-Terres-du-Cap-Breton (Cape Breton Highlands).




Montage-photos : Myr, 24 août 2017


Acadie

Au centre Les Trois Pignons, l'histoire et la culture acadiennes de Chéticamp sont présentées dans un beau musée ainsi que dans les tapis crochetés. Ici, une jeune fille nous montre comment se réalise cet art de la région. Plusieurs œuvres de tapis crochetés y sont exposées.




Photo : Clo, 25 août 2017
La récompense au bout du sentier de randonnée Skyline, au parc national des Hautes-Terres-du-Cap-Breton.

 


Montage-photos : Myr et Clo, 25 août 2017
Les nomades en action dans le sentier de randonnée Skyline. Nous y avons observé longuement une mère orignal avec son petit du printemps.
 

Photo : Clo, 25 août 2017

Acadie

L'église Saint-Pierre de Chéticamp construite en 1893.

 


Montage-photos : Myr et Clo, 25 août 2017

Acadie
Le village acadien de Chéticamp vu de l'Île de Chéticamp. Nous avons été agréablement surpris de constater que le français est couramment parlé par la plupart des gens que nous avons rencontrés.

 


Photo : Clo, 27 août 2017
Le plus gros violon au monde !
En hommage aux nombreux musiciens du Cap-breton, il est situé à Sydney, au Joan Harriss Cruise Pavilion. Il mesure 60 pieds (18,3 mètres).
 


Photo : Clo, 29 août 2017

Acadie
L'église Notre-Dame-de-l'Assomption à Arichat, sur l'Isle Madame. Cette île regroupe plusieurs petits villages d'origine acadienne. Mais, nous n'y avons pas vraiment constaté de vitalité française.



 

FORTERESSE-DE-LOUISBOURG


Nouvelle-France

La forteresse de Louisbourg est située à l'est de l'île du Cap-Breton. Fondée par les Français en 1713, elle a été assiégée à deux reprises par les Anglais avant d'être détruite dans les années 1760.

Ce qu'on voit aujourd'hui est une reconstruction d'un quart de la ville française d'origine et de ses fortifications ayant commencé dans les années 1960. Les plans d'origines, bien conservés, ont été suivis rigoureusement. On dit que c'est la plus grande reconstruction historique en Amérique du Nord.



 


Photo : Clo, 28 août 2017
Une vue du Bastion du Roi, avec la chapelle militaire au centre et la résidence du gouverneur à droite.
 


Photo : Myr, 28 août 2017
La grande rue de la Porte Frédéric.
 

Photo : Clo, 28 août 2017
Belles maisons de la ville de Louisbourg.

 


Montage-photos : Myr et Clo, 28 août 2017
La prisonnière du jour. Jeune touriste ayant accepté de jouer le rôle d'une voleuse à l'époque de Louisbourg. Un châtiment public, comme il existait à l'époque, consistant à être escortée par des soldats jusqu'au carcan et subissant la criée publique de ses tords. C'était une forme d'humiliation servant d'exemple. On a bien ri.

 


Photo : Clo, 28 août 2017
La fille d'un riche marchand marchant dans une rue de Louisbourg.
 


Photo : Myr, 28 août 2017
La même fille au joli sourire.

 


Photo : Myr, 28 août 2017
Autre belle maison de la ville.
 


Photo :Clo, 28 août 2017
Belles à la fenêtre de la maison du riche marchand Carrerot, regardant le défilé de militaires.

 


Montage-photos : Myr et Clo, 28 août 2017
Défilé militaire se rendant aux remparts en vue du coup de canon journalier. Myriam a fait le clic exactement au moment de la détonation !


Nouvelle-France


 


Retour au menu : Périple 2017 Côte-Nord, Labrador, Terre-Neuve, Maritimes  |   Retour Accueil