Retour au menu : Périple 2017 Côte-Nord, Labrador, Terre-Neuve, Maritimes  |   Retour Accueil
 

Terre-Neuve - Péninsule d'Avalon


 


Photo : Clo, 11 août 2017
 Une touriste nomade devant la ville de Saint-Jean-de-Terre-Neuve (St. John's) sur la colline du Lieu historique national de Signal Hill.

Saint-Jean-de-TN s'est développée autour d'un havre naturel en eau profonde. Les bateaux y accèdent par une entrée étroite, nommée The Narrows (à gauche sur la photo, en bas de la colline).

 


Photo : Myr, 11 août 2017
La tour Cabot, au sommet de la colline Signal Hill, à Saint-Jean-de-TN. Marconi y capta le premier message envoyé sans fil d'outre-Atlantique en 1901.
 


Photo : Myr, 11 août 2017
Autre vue de Saint-Jean-de-TN de la colline Signal Hill.

 


Montage-photos : Myr et Clo, 11 août 2017
Les maisons multicolores du quartier de la rue Gower au centre de Saint-Jean-de-TN. Maisons en déclins de toute la gamme des couleurs, appelées Jellybean Row.



Photo : Myr, 11 août 2017
Le quartier The Battery, au pied de la colline de Signal Hill. On aperçoit la tour Cabot au sommet.

 


Montage-photos : Myr et Clo, 11 août 2017
Les deux races de chiens emblématiques, le Terre-Neuve (le plus gros) et le Labrador. On peut voir les mêmes reproductions en bronze dans un parc près du port. (Saint-Jean-de-TN).
Voyez-vous Bon Temps Roulé entre les deux chiens?

 


Photo : Myr, 13 août 2017
Le musée The Rooms, présentent ses collections sur trois étages. En plus d'expos temporaires, le mode de vie des nations autochtones de TN-et-L et la vie des pêcheurs et des colons du 19e siècle y sont présentés.
 

Photo : Myr, 14 août 2017
Le phare de Cap-Spear, pas très loin au sud-est de Saint-Jean-de-TN.

Le cap Spear (Cape Spear) est le point le plus à l'est de l'Amérique du Nord.

 


Photo : Clo, 15 août 2017
Au parc provincial La Manche, emplacement d'un ancien village du même nom. Il a été abandonné ayant été détruit par une vague (tsunami?) au début du 20e siècle.

Trouvez Myriam...

 


Photo : Clo, 15 août 2017
Les vestiges de la colonie d'Avalon (Colony of Avalon), fondée par George Calvert en 1621. Des fouilles archéologiques ont permis de découvrir les fondations très bien conservées de cette ancienne colonie anglaise. (Ferryland, sur la côte Est).
 


Photo : Myr, 16 août 2017
Amoureux sur la pointe du phare de Ferryland.

 


Photo : Clo, 17 août 2017
Bon Temps Roulé dans le brouillard du matin du 17 août, face à la mer, à Portugal Cove South.
 


Photo : Une guide de la réserve, 17 août 2017
Les nomades à la réserve écologique Mistaken Point, sur la baie Trepassey, au sud de la péninsule.
 

Montage-photos : Myr et Clo, 17 août 2017
Lors du tour guidé sur la géologie, petite rivière à traverser à gué à la réserve écologique Mistaken Point.

 


Montage-photos : Myr et Clo, 17 août 2017
Des fossiles du Précambrien datant de 542 à 575 millions d'années ont été découverts à la réserve écologique Mistaken Point en 1969. Ce sont des organismes multicellulaires sans squelette, ni carapace, ni yeux. Ils vivaient au fond des océans se nourrissant en filtrant l'eau. Au-delà de 6000 fossiles ont été recensés et cette partie de la réserve a été décrétée Patrimoine mondial de l'UNESCO.

 


Photo : Clo, 18 août 2017
Un tour d'observation des oiseaux marins avec un vent à écorner les bœufs. Il ventait tellement fort que même les oiseaux s'étaient mis à l'abri :-(
(à la réserve écologique Mistaken Point).
 


Montage-photos : Myr et Clo, 19 août 2017
À la réserve écologique du Cap St. Mary's, sur la pointe sud-ouest de la péninsule d'Avalon, on peut observer des dizaines de milliers d'oiseaux de mer répartis en une dizaine d'espèces. Les plus spectaculaires sont les Fous de Bassan regroupés sur un rocher, le Bird Rock, qu'on peut approcher à environ 10 mètres sur une falaise.

 


Photo : Myr, 19 août 2017
Couchant symbolique à Argentia, à l'avant-veille de notre départ pour la Nouvelle-Écosse.

Nous prenons le traversier le lundi 21 août à Argentia pour une traversée de 520 km, d'une durée de 15 à 16 heures, jusqu'à North Sydney sur l'île du Cap-Breton en Nouvelle-Écosse.

 


 

Quels beaux moments avons-nous vécus sur cette belle et grande île de Terre-Neuve. Nous y avons séjourné huit semaines : Découverte de paysages extraordinaires, d'une nature généreuse et encore intacte et de gens sympathiques et accueillants. Nous en rapportons des souvenirs inoubliables.
 


 


Retour au menu : Périple 2017 Côte-Nord, Labrador, Terre-Neuve, Maritimes  |   Retour Accueil