Retour au menu : Périple 2019 Grande virée au Québec  |   Retour Accueil
 

De Sept-Îles à Kegaska
Côte-Nord

 

De Sept-Îles à Kegaska, la route 138 prend carrément la direction Est sur 420 km. Franc cap donc vers l'est à la découverte de cette partie plus éloignée et la plus dépaysante de la Côte-Nord. L'un des principaux attraits de cette région est assurément l'archipel de Mingan devenu parc national. Compte tenu du mauvais temps à l'aller, nous visiterons quatre de ses îles sur le chemin du retour.

La découverte de Natashquan, pays de notre poète national Gilles Vigneault, est un incontournable pour nous. Il y a une trentaine d'années, nous avions visité la Côte-Nord avec notre fille Valérie. À ce moment-là, la route s'arrêtait juste après Havre-Saint-Pierre. Natashquan n'était alors accessible que par bateau. Cette fois-ci nous en profitons, nous consacrons trois jours à Natashquan. Et la chance nous a souri, le site "Maisons Vigneault" qui regroupe la maison natale et celle du grand-père de Gilles Vigneault venait tout juste d'être inauguré.




 


Photo : Clo, 11 juillet 2019
Chute Manitou - Une belle touriste dans le sentier qui mène à la chute. À remarquer la végétation touffue de conifères.

 


Photo : Myr, 11 juillet 2019
Chute Manitou - Un photographe juste en amont de la chute .

 


Montage-photos : Myr, 11 juillet 2019
Chute Manitou - À environ 85 km à l'est de Sept-Îles et à 35 km de Rivière-au-Tonnerre, une imposante chute de 35 m de hauteur nous attend au bout d'un sentier. L'esprit du grand Manitou a sûrement inspiré son nom.

 


Photo : Clo, 11 juillet 2019
Rivière-au-Tonnerre - Ce magnifique petit village doit son nom aux grondements de sa rivière se fracassant sur des battures rocheuses surtout au printemps. Ici, les battures qui rejoignent la mer permettent de belles ballades, mais attention de ne pas glisser.

 


Photo : Gentille employée de la Maison de la Chicoutai, 11 juillet 2019
Rivière-au-Tonnerre - La Maison de la Chicoutai, au centre du village, mettant en valeur ce petit fruit de la Côte-Nord. Le hasard nous a fait rencontrer Bruno, le patron, dans une cantine au bord de la route à Port-Cartier; il nous avait alors invité à nous arrêter à sa maison de la chicoutai.

 


Montage-photos : Myr et Clo, 11 juillet 2019
Rivière-au-Tonnerre - Construite au début du 20e siècle par plus de 300 bénévoles, l'église de bois est la fierté locale. Ce qui est remarquable, la voûte est haute de plus de 8 m et est décorée d'une soixantaine de motifs taillés au canif.

 


Photo : Myr, 11 juillet 2019
Rivière-au-Tonnerre - Encore le penseur devant l'éternel.

 


Photo : Myr, 11 juillet 2019
Rivière-au-Tonnerre - Un mystère sur la rive.

 


Montage-photos : Myr et Clo, 12 juillet 2019
Magpie - Petit village au creux d'une baie, qui fut un important port de pêche à la morue au début du 20e siècle.

 


Photo : Myr, 12 juillet 2019
Magpie - Au pied d'un rocher, des iris d'Alaska, plante cousine de l'iris versicolore, ce dernier étant l'emblème floral du Québec.

 


 

NATASHQUAN, PAYS DE GILLES VIGNEAULT

Natashquan est sans conteste l'un des villages les plus connus de la Côte-Nord et du Québec. Il est devenu légendaire avec les chansons de Gilles Vigneault. Relié au réseau routier depuis 1996, c'est devenu un lieu de tourisme culturel. Un festival du conte et de la légende s'y déroule chaque été, et évidemment la découverte de l'environnement des colorés personnages de Gilles Vigneault attirent les adeptes, comme nous.

 


Photo : Clo, 16 juillet 2019
Natashquan - À l'entrée du village, pont enjambant la rivière Petite-Rivière-Natasquan et rencontre de l'église.


 

Petit diaporama des Galets de Natashquan


Diaporama : Myr et Clo, 14 et 16 juillet 2019
Natashquan - Les Galets de Natashquan désignent l'île de pierre et les hangars de pêcheurs qui étaient jadis utilisés du temps où la pêche à la morue était un métier et un gagne-pain. On les appelait "magasins". Depuis 150 ans, ils résistent et témoignent de la vie des ancêtres. Le site est classé bien culturel par le gouvernement du Québec.
 


Photo : Clo, 16 juillet 2019
Natashquan - Le site "Maisons Vigneault" représente le patrimoine familial de Gilles Vigneault. Le site a ouvert ses portes il y a quelques jours seulement.
 


Montage-photos : Myr et Clo, 16 juillet 2019
Natashquan - La maison natale du grand poète y a été restaurée, de même que la maison de son grand-père qui se situe juste devant. La maison natale est jaune et celle du grand-père est bleue.
 


Photo : Clo, 14 juillet 2019
Natashquan - Dans une petite pièce de sa maison natale, une vidéo présente une entrevue de Gilles Vigneault, réalisée au milieu des années 1960 à Natashquan même. Il était rapidement devenu populaire partout au Québec.
 


Photo : Dominique Poupart, 14 juillet 2019
Natashquan - Dans la pièce principale du rez-de-chaussée, la coordonnatrice du projet "Maisons Vigneault" nous tire le portrait.
 


Montage-photos : Clo, 14 juillet 2019
Natashquan - Lors de notre visite, nous sommes invités à écrire quelques mots à Gilles Vigneault. La coordonnatrice nous assure que Gilles lit tous les mots qu'il reçoit.
 


Photo : Myr, 14 juillet 2019
Natashquan - La vieille école du village, devenue musée. Gilles Vigneault a fait ses classes primaires dans cette école.
 


Photo : Myr, 15 juillet 2019
Natashquan - Au port de pêche, c'est aujourd'hui la fin de la pêche aux crabes. Les pêcheurs sortent leurs agrès. Ici, les câbles bien enroulés utilisés pour les cages à crabes.
 


Photo : Clo, 15 juillet 2019
Natashquan - Passerelle d'embarquement en attente. Natashquan fait partie des escales du navire Bella Desgagnés qui dessert toute la Basse-Côte-Nord, incluant l'île d'Anticosti.

 


Montage-photos : Myr, 15 juillet 2019
Natashquan - Au gré d'une marche au bord de la mer.
 


Photo : Clo, 16 juillet 2019
Natashquan - Au revoir Natashquan !
 


 


Photo : Myr, 15 juillet 2019
À l'est de Natashquan - La route de gravier qui relie Natashquan à Kegaska sur 40 km. Depuis l'été 2013, un nouveau pont sur la rivière Grande-Rivière-Natashquan prolonge la route 138 jusqu'au petit village de pêcheurs de Kegaska .
 


Photo : Myr, 15 juillet 2019
À l'est de Natashquan - La tourbière à perte de vue, très présente dans cette région.
 


Photo : Myr, 15 juillet 2019
Kegaska - Port de pêche sous la grisaille. Petite église au loin.

 


Photo : Clo, 15 juillet 2019
Kegaska - Au boute du boute de la route 138. Plus loin que ça, tu tombes dans la mer.
 


 


Retour au menu : Périple 2019 Grande virée au Québec  |   Retour Accueil