Retour au menu : Périple 2019 Grande virée au Québec  |   Retour Accueil
 

Grand Nord : Villages cris du sud
Eeyou Istchee Baie-James

 

Notre retour en direction Sud par la route de la Baie-James nous ramène à Matagami et puis à Amos, dans le nord de l'Abitibi. Le sud de la région Eeyou Istchee Baie-James est accessible par la route entre Senneterre et Chibougamau, soit par la route 113. C'est donc par là que Bon Temps Roulé nous amène visiter les trois villages cris les plus au sud.

 


D'ouest en est, nous visitons Waswanipi, Oujé-Bougoumou et Mistissini.




VILLAGE DE WASWANIPI
 

Waswanipi, environ 2000 habitants, est la communauté crie située la plus au sud. La route 113 traverse le village. Son nom veut dire "lumière sur l'eau" en référence à la pratique traditionnelle d'utiliser des lanternes ou des torches pour attirer le poisson la nuit. La rivière du même nom, Waswanipi, baigne le sud du village.

 


Photo : Myr, 26 juin 2019
Waswanipi - À l'entrée du village, sur la route 113.
 


Photo : Clo, 26 juin 2019
Waswanipi - Rives de la rivière Waswanipi.
 


Photo : Clo, 26 juin 2019
Waswanipi - Un chaputuan, servant aux cérémonies et rassemblements traditionnels.
 


Montage-photos : Myr et Clo, 26 juin 2019
Chapais - À côté du cimetière catholique, on retrouve dans une pinède un cimetière de la nation crie, respectant les traditions autochtones. Ce cimetière est localisé environ à mi-chemin entre les villages cris de Waswanipi et de Oujé-Bougoumou.



 

VILLAGE DE OUJÉ-BOUGOUMOU
 

Communauté crie de 750 habitants, Oujé-Bougoumou est située sur les rives du lac Opémiska. La communauté existe depuis longtemps, mais le village lui-même est relativement neuf. Pendant cinquante ans, la population a dû quitter son village à sept reprises pour faire place aux activités minières. En 1995, la communauté a reçu un prix, à l'occasion du 50e anniversaire de l'ONU, visant à applaudir 50 communautés à travers le monde qui reflètent le mieux les valeurs et les objectifs de l'ONU.

 


Photo : Myr, 26 juin 2019
Oujé-Bougoumou - Sur la route 113, affiche de bienvenue au village qui est situé à 25 km au nord.
 


Photo : Clo, 26 juin 2019
Oujé-Bougoumou - Prenant la forme d'un chaputuan, l'Institut culturel cri Aanischaaukamikw renferme entre autres un très beau musée.

 


Photo : Clo, 26 juin 2019
Oujé-Bougoumou - Au musée de l'Institut culturel (je ne répète pas le nom :-), habits traditionnels des enfants participant à la cérémonie des premiers pas.

 


Montage-photos : Myr et Clo, 26 juin 2019
Oujé-Bougoumou - L'Odeyak original, moitié canot, moitié kayak, s'étant rendu jusqu'à l'ONU depuis la Baie d'Hudson jusqu'à New York en 1990. L'objectif était de sensibiliser le public au sujet de la campagne des Cris et des Inuits contre le projet Grande-Baleine.

 


Montage-photos : Myr, 26 juin 2019
Oujé-Bougoumou - Oeuvres d'artistes et d'artisans cris présentées au musée.

 


Photo : Clo, 26 juin 2019
Oujé-Bougoumou - Salle communautaire à l'Institut culturel (dont je ne répète toujours pas le nom :-).


 

VILLAGE DE MISTISSINI
 

Mistissini est une communauté crie de 4600 habitants, localisée à environ 80 km au nord de Chibougamau. Signifiant "grand rocher" en cri, Mistissini tient son nom du roc géant qui a servi de point de repère à d'innombrables générations. Le village est sis sur la rive sud-est du lac Mistassini, le plus grand lac naturel d'eau douce au Québec. Majestueux lac de 161 km de longueur et de 19 km de largeur. Nous y avons senti une vie active et un dynamisme que les photos rendent difficilement.

 


Photo : Clo, 27 juin 2019
Mistissini - Entrée du village avec maisons modernes récentes à l'arrière-plan.
 


Montage-photos : Clo, 27 juin 2019
Mistissini - L'Auberge Mistissini et sa vue sur une baie du lac Mistassini.

 


Montage-photos : Myr et Clo, 27 juin 2019
Mistissini - Situé au-dessus de la passe Uupaachikus, le pont de Mistissini a une longueur de 160 m et est composé de poutres en bois lamellé-collé de 4 sections. Il s'agit de l'un des plus importants ponts en bois au Canada.
 


Montage-photos : Myr et Clo, 27 juin 2019
Mistissini - Quelques vues d'institutions du village :
1. Commission scolaire crie.
2. Youth Council (Conseil des jeunes).
3. Family Resource Center (Centre d'aide aux familles).
4. Caisse Desjardins de la communauté.
 


 

Violent orage à la Route du Nord
 

Entre le village cri de Mistassini et Chibougamau commence la Route du Nord en direction nord (l'une des 3 photos ci-dessous). Cette route rejoint la Route de la Baie-James, au km 274 après avoir parcouru 407 km sur gravier. Nous n'avons pas emprunté cette route mais en avons vu les deux extrémités, nord et sud.

Au retour de notre visite de Mistissini, un violent orage nous a surpris en passant vis-à-vis la Route du Nord.

 


Montage-photos : Clo, 27 juin 2019
Nuages noirs,
calme avant la tempête,
et déchaînement du vent, de la pluie et de la grêle.

 


 

* Références tirées du Guide officiel 2019-2020 Eeyou Istchee Baie-James, QuébecOriginal.

 


Retour au menu : Périple 2019 Grande virée au Québec  |   Retour Accueil