Retour au menu : Périple 2019 Grande virée au Québec  |   Retour Accueil
 

Grand Nord : De Waskaganish à Radisson
Eeyou Istchee Baie-James

Après avoir visité le village cri de Waskaganish, nous sommes revenus à la route de la Baie-James. Compte tenu de la mauvaise température de pluie et de froid, nous décidons de poursuivre en direction nord et de nous rendre à Radisson. Après avoir fait le tour des installations extérieures d'Hydro-Québec de la Grande Rivière, nous comptons ensuite visiter les autres villages cris, en espérant du temps plus clément.

Pas de veine, nos jours à Radisson et aux installations hydroélectriques sont pluvieux et froids. Les nuits et petits matins s'approchent du zéro degré et les maximum s'arrêtent vers 3, 4 ou 5 degrés. Le ciel est gris. On garde le moral et on fait toutes les visites extérieures. Vu que nous avions visité l'intérieur des centrales en 2017, nous ne participons pas au tour guidé cette fois-ci.

À proximité de Radisson, deux grandes installations de production d'énergie électrique peuvent être visitées, l'aménagement Robert-Bourassa (ou LG-2) et la centrale La Grande-1 (LG-1).

La centrale LG-2-Robert-Bourassa est la plus grande centrale souterraine au monde. Elle a été sculptée dans les profondeurs du Bouclier canadien. De l'extérieur, seuls les câbles électriques qui émergent du sol témoignent de cette énergie gigantesque, ainsi que la sortie d'eau provenant des immenses turbines par les galeries de fuite qui rejettent l'eau turbinée en aval du barrage.

La centrale LG-1, en aval de LG-2, est une centrale au fil de l'eau. Ici, la centrale est visible au niveau du barrage.

Véritable source de fierté pour tous les Québécois, l'ensemble du complexe hydroélectrique de la Baie-James fournit actuellement environ la moitié de l'énergie électrique consommée au Québec. Chapeau aux bâtisseurs réalisateurs de ce "projet du siècle".



 


Montage-photos : Myr et Clo, 14 juin 2019
Km 232 : Rivière Rupert - Au retour de notre visite de Waskaganish, nous campons sur le bord de la rivière Rupert, juste en amont d'une digue. Magnifique emplacement à nous seuls. Du soleil en fin de journée fait notre grand bonheur.
 


Photo : Myr, 14 juin 2019
Km 232 : Rivière Rupert - Camping rustique bien aménagé, à environ 3 km de la route de la Baie-James.
 


Photo : Myr, 14 juin 2019
Km 232 : Rivière Rupert - Coucher de soleil nordique, il est 21h30.
 


Photo : Myr, 15 juin 2019
Km 232 : Rivière Rupert - À la halte routière à 10h20, au panneau d'information, il pleut et il fait 10 degrés. Le soleil d'hier soir est chose du passé. Pont à l'arrière-plan.
 


Photo : Myr, 15 juin 2019
Km 323 : Au lac Mirabelli - Appartenant à des Cris chasseurs de bernaches, ces chaloupes à moteur sont prêtes à voguer. Dans les boîtes blanches à droite, il y a plusieurs dizaines de bernaches grandeur nature en plastique pour leurrer et attirer les oiseaux innocents.

 


Photo : Clo, 17 juin 2019
Km 617 : Radisson - Entrée du village. La localité de Radisson comptant 300 habitants aujourd'hui, est perchée sur une colline, tout au bout de la route de la Baie-James, au coeur de la taïga. Fondée en 1974, pour accueillir les travailleurs qui allaient réaliser le "projet du siècle", Radisson est la seule communauté non-autochtone du Québec située au nord du 53e parallèle. Radisson est sise au coeur du complexe hydroélectrique La Grande. En saison estivale, les visites des installations sont organisées par Hydro-Québec à partir de leur centre d'information au centre du village.
 


Montage-photos : Myr et Clo, 17 juin 2019
Radisson - Quelques images du centre du village.
 


Photo : Clo, 17 juin 2019
Radisson - Au camping municipal, qui n'était pas officiellement ouvert, on nous a permis de camper sans frais... et avec électricité les 2e et 3e soirs. Les nuits ont descendu à zéro degré!
 


Photo : Clo, 17 juin 2019
Radisson - Centre d'information et service des visiteurs d'Hydro-Québec, dans le Complexe Pierre-Radisson. Le drapeau de la Chine témoigne de la visite d'une délégation chinoise.
 


Montage-photos : Myr et Clo, 17 juin 2019
LG-2 : Barrage R.-Bourassa - Tour d'observation permettant de voir une partie du barrage et du réservoir Robert-Bourassa, en amont de la centrale souterraine.

 


Photo : Clo, 17 juin 2019
LG-2 : Évacuateur de crues-Aval - Il est surnommé "l'escalier de géant" et ses 10 marches ont chacune une hauteur de 10 mètres et une largeur de 122 mètres. Sa longueur est de 1,5 km. Sa capacité est de 16 300 mètres cubes d'eau par seconde, soit environ le double du débit moyen du Saint-Laurent à la hauteur de Montréal. Il s'agit d'une "soupape de sécurité" dans des situations de crues exceptionnelles, dite "décamillénaires", comme il peut en survenir tous les 10000 ans!
 


Photo : Clo, 17 juin 2019
LG-2 : Évacuateur de crues-Amont - En haut de l'escalier.

Photo : Clo, 17 juin 2019
LG-2 : Évacuateur de crues-Amont - Sur l'ouvrage de l'évacuateur.

 


Photo : Myr et Clo, 17 juin 2019
LG-2 : Évacuateur de crues-Amont - Seuls au sommet de l'escalier.

 


Photo : Clo, 17 juin 2019
Réservoir R.-Bourassa - Derrière un barrage aussi haut qu'un immeuble de 53 étages, le réservoir apparaît comme une mer. Sa surface est de plus de 2800 km2 et son volume d'eau est estimé à 61,7 km3 soit 10000 litres d'eau par habitant de la terre.

 


Photo : Clo, 17 juin 2019
LG-2 : Sortie Galeries de fuite - L'eau turbinée dans la centrale R.-Bourassa (LG-2) est retournée à la rivière par des galeries de fuite. De façon presque discrète, l'eau sort dans les petites anses à droite de la photo.

 


Photo : Myr, 17 juin 2019
LG-2 : Belvédère cri - À proximité du barrage R.-Bourassa se trouve un lieu de recueillement où le peuple cri rappelle qu'ils étaient les occupants des lieux depuis plusieurs millénaires.

 


Photo : Myr, 17 juin 2019
LG-2 : Poste Robert-Bourassa - L'énergie électrique sort du sol au-dessus de la centrale et est acheminée vers le poste Radisson (plus bas).

 


Montage-photos : Myr et Clo, 18 juin 2019
LG-1 : Centrale La Grande-1 - Ici, la prise d'eau, l'évacuateur de crues et la centrale de production forment ensemble le barrage. Il s'agit d'une centrale au fil de l'eau érigée dans la rivière.

 


Photo : Myr, 18 juin 2019
LG-1 - Monument en hommage aux 6000 travailleurs et travailleuses qui ont participé à la réalisation de La Grande-1.

 


Photo : Clo, 20 juin 2019  Cliquer pour plein écran
Km 600 : Poste Radisson - L'énergie électrique produite à LG-1 et à LG-2 est acheminée au poste Radisson en vue de son transport à très haute tension vers les centres de consommation. Vu de la route de la Baie-James, ce poste nous paraît s'étendre sur une longueur d'un km.

 


 


Retour au menu : Périple 2019 Grande virée au Québec  |   Retour Accueil